Le chinois à LE BRAZ

Dans le cadre d’un échange e-twinning avec le collège Xiangshang de Taizhong (Taiwan), les élèves sinisants des classes de quatrièmes B et C ont étudié et appris un poème chinois du 9ème siècle écrit par le poète Shao Yong (1011-1077) sous la dynastie des Song du Nord (960-1127).

Ce poème intitulé « village de montagne » est composé de quatre vers contenant chacun cinq caractères. Grand classique de la poésie chinoise, ce poème a la particularité et l’originalité de contenir tous les chiffres de un à dix favorisant ainsi sa mémorisation et apportant rythme et mélodie à sa construction.

Très imagé, le poème nous relate la promenade du poète dans un beau et paisible village de montagne, à l’heure où les villageois allument le foyer de leur maison pour préparer le repas. Pris dans une fine couche de brouillard, le paysage laisse apparaître les belles couleurs de branches fleuries par la venue du nouveau printemps. Ce poème est une ode à une vie simple et paisible et reflète l’aspiration du poète à vivre au plus près de la nature, retiré des aléas politiques et militaires de son temps.

Les chinois disent très justement que dans tout tableau se trouve un poème ; et que dans tout poème, se trouve un tableau. Vous trouverez donc les illustrations du poème faites par les élèves !

Laisser un commentaire